allauch.com accueil | rechercher | plan du site | boite à outils | contactez la mairie


Le maire - ses actions
"30 ans" au service d'Allauch

Au cours des 30 dernières années, notre commune n’a cessé de s’embellir et de se transformer en une ville moyenne qui a su améliorer sans cesse sa qualité de vie.
En particulier, le traditionnel caractère provençal d’Allauch a été non seulement préservé mais encore développé. Et tous ces résultats ont été obtenus sans charge
fiscale insupportable.

Les principaux combats que Roland POVINELLI a mené ont tous un point commun : préserver la qualité de vie, que l'on ressent dès que l'on franchit les portes de la commune. La liste est longue de toutes les actions réalisées pour embellir et moderniser Allauch . Vous retrouverez les principales réalisations dans le livre « 30 ans au service d'Allauch ».

Télécharger "30 ans, au service d'Allauch" (PDF)

Protéger l'environnement


Allauch, « un écrin de verdure aux portes de Marseille », dont les 2/3 du territoire sont constitués de collines. En effet sur les 5 030 hectares de la commune, près de 4 000 sont en zone naturelle dont 55% classés en protection totale.

D'importants travaux ont été réalisés dans les collines allaudiennes , allant de débroussaillement en campagne d'échenillage, en passant par la création de bassins de rétention reliés à des bornes d'incendies et la restauration des terrains incendiés.
Chaque année, la Journée de reboisement sensibilise les Allaudiens et permet d'effacer petit à petit les séquelles des incendies.

Le Conseil municipal a également voté en 1998 un règlement local de publicité, visant à lutter contre la pollution visuelle des panneaux 4 x 3 qui défigurent le paysage. De 42 panneaux en 1998, il n'en reste plus aucun aujourd'hui.

Préserver le cadre de vie


«Qu’Allauch grandisse, oui ; mais que sa croissance ne se fasse pas au détriment des Allaudiens et de leur cadre de vie”. Tout l'urbanisme d'Allauch se résume dans cette phrase.
Les différents Plans d'Occupation des Sols votés depuis 1975 n'ont eu qu'un seul objectif: préserver le cadre de vie, c'est-à-dire réaliser des logements à taille humaine, préserver les coupures vertes avec Marseille, et éviter les entreprises polluantes et nuisantes.

Refuser les autoroutes

L’amélioration et la modernisation des moyens de communication sont des enjeux primordiaux pour le développement d’une commune. Encore faut-il que ceux-ci ne nuisent pas à l’identité de la ville et que les infrastructures routières ne défigurent pas le paysage.
C’est donc un combat incessant que l’ensemble des élus et la population mènent contre des projets autoroutiers (SO8, B55 ou RD4 dévié) qui altéreraient l’environnement et la qualité de la vie allaudienne.

Obtenir un hôpital pour le Canton


En 1975, Allauch dispose d’un hôpital vétuste avec un service de médecine et un hospice de vieillards, que le ministère de tutelle se refusait à humaniser compte tenu des investissements importants à réaliser.
La détermination de Roland Povinelli a permis la création d’un nouvel hôpital moderne dans le quartier de la Pounche.
Aujourd’hui, l’Hôpital d’Allauch comprend une unité de gériatrie (120 lits en moyens et courts séjours), un service de médecine générale (40 lits en courts et moyens séjours), une unité Alzheimer (30 lits), une maison d'accueil spécialisée destinée à des malades souffrant de maladies neurodégénératives (27 lits) une Maison de Retraite dans le village et une multitude de consultations externes évitant aux Allaudiens et Plan-de-Cuquois de se déplacer à Marseille pour consulter de grands spécialistes.

Un collège pour Allauch


Il aura fallu 19 années de démarches, de réunions, d’entrevues, de pétitions auprès des différentes institutions ainsi que toute la persévérance et la ténacité de Roland POVINELLI pour obtenir enfin la construction d’un collège sur Allauch.

Aujourd’hui, un millier de collégiens travaille dans un bâtiment moderne, à l’architecture contemporaine, où salles de cours et locaux spécialisés s’ouvrent à toutes les disciplines répondant aux nécessités d’un enseignement du 21ème siècle.

Lycée d'Enco-de-Botte : ouverture au plus tard en 2015 !
La mobilisation de notre Sénateur-Maire, des élus, des associations, du collectif "un lycée à Enco-de-Botte", et des parents d'élèves a porté ses fruits.
Le lycée accueillera un millier d'élèves d'Allauch, de Plan-de-Cuques, et des 11e et 12e arrondissements de Marseille.
Ouverture prévue à la rentrée 2014 ou au plus tard en 2015.

page précédente imprimer cet article
W3C XHTML Validator W3C CSS Validator RSS